CRPP


Accueil du site > À la une > Voir les articles de Une précédents > Quand un liquide se plisse…

Quand un liquide se plisse…

Pas besoin d’être scientifique pour remarquer que la surface d’une goutte de liquide simple, comme l’eau est toujours parfaitement lisse… Pourtant, dans le cas de fluides dits "complexes", des chercheurs du Centre de Recherche Paul Pascal ont montré qu’une étrange structure plissée, régulière, composée de monts et vallées se développe (photo ci-dessous).

Photo de microscopie optique de la structure plissée en lumière polarisée

Ces fluides complexes se différencient uniquement des fluides simples, par l’existence d’un ordre moléculaire partiel. Cela signifie que les molécules formant ce liquide, sont capables de se "ranger" plus ou moins précisément les unes par rapport aux autres en fonction par exemple de la température.

A ce stade de leurs travaux, (publiées dans Physical Review Letters [1]), ces chercheurs peuvent déjà affirmer que ce phénomène de structuration est associé à la présence d’un certain type d’ordre dans le liquide.

Ces observations réalisées dans des membranes de cristaux liquides (CL), pourraient ouvrir de nouvelles perspectives dans la compréhension de certains mécanismes présents dans les membranes biologiques. En effet, ces membranes de cristaux liquides présentent de fortes analogies structurales avec celles des cellules vivantes entourées de bicouches fluides. Mais elles présentent l’énorme avantage de pouvoir s’affranchir des phénomènes dits "actifs" propres au vivant ce qui facilite la modélisation des phénomènes observés.

[1] Undulation Instabilities in the Meniscus of Smectic Membranes, J. C. Loudet, P.V. Dolganov, P. Patricio, H. Saadaoui, and P. Cluzeau, PHYSICAL REVIEW LETTERS 106, 117802 (2011)