Le Centre de recherche

Nos tutelles

Rechercher




Accueil du site > Actualités > Voir les actualités précédentes

La Fête de la Science 2010 au CRPP ! (le 24/11/2010)

La Fête de la Science 2010 au CRPP ! (le 24/11/2010)

Cette année, dans le cadre du Circuit du Campus de la Fête de la Science, adressé aux scolaires, le CRPP a proposé 4 ateliers, dont deux inédits. Ainsi, deux des grands succès des dernières années ont été à nouveaux présentés, par Philippe Barboteau et ses collègues de l’atelier mécanique (« La mécanique et les sciences ») ainsi que par l’équipe des Nanotubes de Carbone (« Du carbone à l’homme araignée » avec Maryse Maugey, Célia Mercader et Simon Jestin).

Parmi les nouveautés du cru 2010, Tatiana Blade, Emilie Pouget et Maxime Nollet ont eu un vrai succès avec leur atelier « Liquides durs et solides mous ». À partir de la farine de mais (connu commercialement sous le nom de Maizena), ils ont fabriqué un liquide complexe qui change de comportement selon la vitesse à laquelle il est agité. Les jeunes se sont bien amusés en palpant cette potion magique : le doigt qui s’enfonce doucement ressent le comportement d’un liquide, tandis qu’un plongement rapide rencontre une réaction de type solide. Un autre exemple de fluide complexe, le fameux polymère « SLIME », a complété ce spectacle.

Le second nouvel atelier, intitulé « Les surfaces futées » , créé par Julien Vieaud, Jean-Paul Chapel et Joanna Giermanska ont réussi à saisir la curiosité des visiteurs. Julien a démontré comment, à partir de polymère transparent, on obtient des surfaces irisées, pleines de couleurs. Joanna a expliqué pourquoi sur les feuilles de lotus, ou plus banalement de chou, les gouttes de pluie roulent sans laisser de traces, et pourquoi sur du verre propre l’eau s’étale sans limite. Enfin, cette année l’organisateur de Circuit de Campus ont tenté une nouvelle expérience à l’ENSCPB : les ateliers pour tout petits. Les deux CRPPiens, Jean-Christophe Loudet et Philippe Cluzeau, qui ont participé à cette aventure en sont revenus enchantés. Le monde des bulles de savon a plu énormément aux enfants. Les élèves de CM1, CM2 n’ont pas peur de participer aux expériences, au contraire il a fallu les freiner tellement ils souhaitaient participer … ! Que devient donc cet enthousiasme spontané quand on passe au collège et lycée ? C’est une question à méditer pour nous tous….