Le Centre de recherche

Nos tutelles

Rechercher




Accueil du site > Actualités > Voir les actualités précédentes

Une médaille de bronze du CNRS décernée à Eric Grelet, chargé de recherche au CRPP (28/09/2009)

Une médaille de bronze du CNRS décernée à Eric Grelet, chargé de recherche au CRPP (28/09/2009)

La Médaille de bronze récompense le premier travail d’un chercheur, qui fait de lui un spécialiste de talent dans son domaine. Elle représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes.

Les travaux récompensés par cette distinction concernent les cristaux liquides, auxquels Eric Grelet s’intéresse depuis sa thèse de doctorat. Eric Grelet a en particulier pu démontrer des résultats fondamentaux nouveaux dans ce domaine grâce au choix judicieux d’un système expérimental remarquable : les suspensions concentrées de virus en forme de bâtonnets (dits bactériophages), qui se rapprochent du système d’étude idéal en raison notamment de leur exceptionnelle uniformité de longueur, très précisément programmée génétiquement. Les expériences menées sur ces suspensions de virus ont ainsi mené à la découverte de deux phases de symétrie hexagonale [1], l’une colonnaire et l’autre cristalline, permettant pour la première fois une validation de prédictions théoriques et illustrant le caractère « modèle », du point de vue de la physique, de ce système biologique.

FIGURE 1 : Virus (bactériophage fd) observé en microscopie électronique, et représentation schématique de sa capside

Un autre avantage de ces virus provient de leur taille micrométrique (fig. 1), qui permet de les visualiser individuellement par des techniques de microscopie optique de fluorescence. Les expériences d’Eric Grelet ont montré que, contrairement à ce qui était attendu, les bâtonnets organisés en phases lamellaires ne changent que peu de position à l’intérieur d’une couche donnée, mais sautent de couche en couche [2]. Enfin, l’étude de la phase nématique chirale de ces virus a permis de faire un autre constat surprenant : alors que ces virus possèdent intrinsèquement une hélicité droite (comme l’ADN par exemple), ils s’organisent en une phase hélicoïdale gauche [3]. Outre ces travaux fondamentaux sur les phases de bâtonnets, Eric Grelet consacre aujourd’hui une partie significative de sa recherche à l’utilisation de cristaux liquides dérivés de colorants aromatiques (fig. 2). Ce travail pluridisciplinaire, effectué en collaboration avec Harald Bock, chimiste de synthèse au CRPP, vise l’élaboration d’un nouveau type de cellules solaires organiques [4].

FIGURE 2 : Figure en étoile formée lors de la croissance d’une phase de cristal liquide colonnaire hexagonale

[1] E. Grelet, "Hexagonal order in Crystalline and Columnar Phases of Hard Rods", Phys. Rev. Lett. vol 100, article 168301 (2008).

[2] M.P. Lettinga and E. Grelet, "Self-Diffusion of Rodlike Viruses through Smectic Layers", Phys. Rev. Lett. vol 99, article197802 (2007).

[3] F. Tombolato, A. Ferrarini and E. Grelet, "Chiral Nematic Phase of Suspensions of Rodlike Viruses : Left-Handed Phase Helicity from a Right-Handed Molecular Helix", Phys. Rev. Lett. vol. 96, article 258302 (2006).

[4] E. Charlet, E. Grelet, P. Brettes, H. Bock, H. Saadaoui, L. Cisse, P. Destruel, N. Gherardi and I. Seguy "Ultrathin films of homeotropically aligned columnar liquid crystals on indium tin oxide electrodes", Appl. Phys. Lett. vol. 92, article 024107 (2008).