Le Centre de recherche

Nos tutelles

Rechercher




Accueil du site > Reserve Emploi / Thèse / Stages > Stages Master 2 Recherche 2007 - 2008

Structures multicouches générées par auto-assemblage pour la fabrication de méta-matériaux

Maîtres de stage : Virginie PONSINET 05 56 84 56 25 - Frédéric NALLET 05 56 84 56 83

Les "méta-matériaux", matériaux nouveaux aux propriétés électromagnétiques fascinantes (indice de réfraction négatif, propagation des ondes inversée, amplification des ondes évanescentes...), constituent un domaine de recherche nouveau devenu célèbre pour ses applications révolutionnaires : "super-lentilles" optiques, antennes miniaturisées, voire invisibilité... Le CRPP souhaite engager des recherches innovantes pour fabriquer de tels méta-matériaux par la voie, inédite, de l’auto-assemblage. Dans le cadre de ce stage, on cherche à générer des méta-matériaux nanostructurés par la combinaison de nanoparticules solides et de phases ordonnées lamellaires de copolymères à blocs. Les copolymères à blocs présentent la remarquable propriété de se structurer spontanément à l’échelle moléculaire (micro-séparation de phase). Cette structuration a lieu dans les systèmes fondus et /ou dans les dispersions en solvant. Nous étudions des copolymères poly(styrène)-b-poly(acide acrylique) qui génèrent des structures ordonnées robustes, capables de structurer des nanoparticules solides. Au cours de ce stage nous étudierons la possibilité de générer différents matériaux lamellaires en faisant varier la nature des particules (conductrices ou magnétiques, en particulier), leur taille, et leur chimie de surface. Le travail inclura la mise en forme et l’étude des systèmes hybrides et, éventuellement, la synthèse préalable des nanoparticules. Les systèmes hybrides seront étudiés principalement par diffusion de rayons X aux petits angles et par des techniques de microscopie (lumière et électronique). La diffusion de la lumière pourra également être utilisée pour la caractérisation des nanoparticules. On explorera enfin les questions de mise en forme : taille de l’échantillon, alignement des structures, permettant d’envisager des méthodes expérimentales adéquates pour caractériser les propriétés optiques spécifiques des matériaux formés.

Compétences : chimiste (organique, polymériste ou matériaux), physico-chimiste. Les systèmes et techniques expérimentaux font appel à des connaissances de base en thermodynamique des systèmes colloïdaux et des solutions.. L’étudiant recherché a un goût pour le travail expérimental associant plusieurs types de techniques.

Possibilité de prolonger par une thèse : OUI

Financement : à définir