Le Centre de recherche

Nos tutelles

Rechercher




Accueil du site > Reserve Emploi / Thèse / Stages > Stages Master 2 Recherche 2007 - 2008

Formulation et caractérisation de matériaux polymères poreux calibrés

L’objectif global du projet est l’élaboration de matériaux cellulaires à partir de la formulation d’émulsions polymérisées, la caractérisation des matériaux obtenus et la compréhension des corrélations entre les propriétés mécaniques finales et les paramètres de formulations : pourcentage de vide (porosité globale), taille des cellules (rayon des pores) et composition de la matrice polymère. Notre participation à ce grand projet (comprenant une collaboration étroite avec un laboratoire de mécanique, le LAMEFIP, unité mixte de recherche de l’ENSAM) consiste donc en l’élaboration de matériaux modèles via la formulation de matériaux poreux obtenus par polymérisation d’émulsions. Le but du stage est de formuler des émulsions dont la taille et la fraction volumique en gouttes sont parfaitement définies à l’aide des techniques d’émulsification qui ont été spécifiquement mises au point au CRPP ces dernières années, puis de préparer les matériaux par polymérisation des phases continues. Ce procédé, déjà utilisé par notre équipe dans le passé, a permis la synthèse de polymères macroporeux pour des applications en catalyse hétérogène. Nous avons ainsi pu montrer qu’il était possible d’évaporer le fluide dispersé contenu dans la matrice poreuse par simple exposition à une atmosphère de température et d’hygrométrie contrôlées. Une fois parfaitement caractérisés, les matériaux modèles obtenus seront soumis aux tests mécaniques spécifiques mis au point au LAMEFIP. Nous rechercherons les liens entre propriétés mécaniques et paramètres de formulation. Les applications attendues sont extrêmement vastes mais touchent plus particulièrement le domaine de la sécurité passive avec la mise au point, entre autres, de casques ou de pare-chocs de voiture.

Techniques utilisées : Émulsification sous cisaillement contrôlée, microscopie optique, microscopie électronique (à balayage et à transmission), diffusion du rayonnement (lumière, rayons X). Participation aux tests mécaniques du LAMEFIP (barre de Hopkinson).

Compétences : Ingénieur chimiste ou universitaire physico-chimiste de formation en Master de Chimie, de spécialités du type « Polymères et Colloïdes », « Synthèse et Propriétés des Matériaux Inorganiques » ou « Physico-Chimie Fondamentale et Appliquée ». Goût pour un sujet pluridisciplinaire

Possibilité de prolonger par une thèse : OUI

Financement : Acquis, financement ANR