Le Centre de recherche

Nos tutelles

Rechercher




Accueil du site > Emploi
/ Thèses / Stages
> Offres de thèses > 2019

Formation de vésicules par dilution d’une phase lamellaire

THÈSE EN SCIENCES PHYSIQUES ET DE L’INGÉNIEUR, DÉBUT AUTOMNE 2019

L’auto-association des tensioactifs en solution conduit à la formation d’agrégats supramoléculaires de formes variées – typiquement globulaire, vermiculaire ou plaquettaire. Des modèles thermodynamiques simples, dérivés de la loi d’action de masse pour la complexation, rendent assez bien compte de la formation en solution diluée des agrégats globulaires (aussi appelés micelles) et vermiculaires (ou micelles « géantes ») mais trouvent leurs limites en ce qui concerne la formation des vésicules, structures dans lesquelles les agrégats localement plaquettaires se referment sur eux-mêmes pour encapsuler de plus ou moins grands volumes de solvant. À des concentrations souvent beaucoup plus élevées, des phases lamellaires sont obtenues par l’empilement régulier de tels agrégats plaquettaires. La période d’empilement peut être modulée en contrôlant la quantité de solvant et les modèles thermodynamiques de phases lamellaires permettent de décrire une transition, dite de « décrochage », séparant les empilements dont la période augmente indéfiniment de ceux dont la période reste « accrochée » à une valeur finie – l’excès de solvant formant alors une phase séparée. L’objet de la thèse est d’adapter les modèles existants pour les phases lamellaires en vue de décrire les vésicules qui sont probablement présentes dans la phase de solvant en excès et donc de décrire ces systèmes comme résultant de structures plus concentrées que l’on dilue plutôt qu’à partir de solvant pratiquement pur. Les travaux sont a priori plutôt orientés vers la modélisation et la théorie mais des outils expérimentaux tels que la calorimétrie par titrage isotherme, ainsi que la diffusion du Rayonnement (rayons X et lumière) pourront être mis en œuvre.

La réalisation effective de la thèse est subordonnée à l’obtention de son financement.

PLEASE CONTACT (CV) :

- Frédéric Nallet
Centre de Recherche Paul Pascal (CRPP) UMR 5031
115 Av Schweitzer, 33600 Pessac, FRANCE ;
E-mail : Frédéric Nallet ; Tél : 05 56 84 56 83