Le Centre de recherche

Nos tutelles

Rechercher




Accueil du site > À la une

Un interrupteur moléculaire magnétique viable à haute température

Un interrupteur moléculaire magnétique viable à haute température

L’électronique n’a qu’un seul mot d’ordre : « plus petit, toujours plus petit ». À ce jeu-là, les circuits imprimés atteignent leurs limites physiques et les futures évolutions sont à chercher à l’échelle de la molécule. Et justement, une équipe du Centre de recherche Paul Pascal (CNRS/Université de Bordeaux) vient de créer un interrupteur moléculaire magnétique actionnable à des températures intéressantes pour de futures applications, en particulier pour le stockage d’information tel que dans des disques durs.

Ces travaux sont publiés dans Angewandte Chemie.

Article paru sur le site de l’Institut de chimie

et annoncé sur Twitter via les comptes de l’INC

Référence :

Xiaozhou Ma, Elizaveta A. Suturina, Siddhartha De, Philippe Négrier, Mathieu Rouzières, Rodolphe Clérac et Pierre Dechambenoit "Redox-Active Bridging Ligand as a Tool to Promote Spin Delocalization, High Spin Complexes and Magnetic Multi-Switchability" Angewandte Chemie Internatinal Edition – Avril 2018

[http://dx.doi.org/10.1002/anie.201803842]

Contact chercheur :

CRPP UMR 5031, Université de Bordeaux :

Tél : 05 56 84 56 71

Pierre Dechambenoit