Le Centre de recherche

Notre tutelle

Conventionné avec

Rechercher




Accueil du site > À la une

Aussi rigide que l’acier, l’oxyde de graphène ondule comme un liquide

Aussi rigide que l'acier, l'oxyde de graphène ondule comme un liquide

L’oxyde de graphène, élément de base du graphène, est connu pour être très rigide en traction ou compression. Des chercheurs du CNRS et de l’université de Bordeaux ont montré, en étudiant les mécanismes mis en jeu dans la flexion des monocouches d’oxyde de graphène, que cet élément ondule comme un liquide en dépit de sa très grande rigidité. Cette super flexibilité rend l’oxyde de graphène à la fois facile d’utilisation, pour des mises en solution ou des assemblages en fils, films ou membranes souples par exemple, tout en permettant d’obtenir des matériaux robustes. Cette combinaison unique de propriétés est un nouveau pas vers l’électronique flexible.

Référence

Philippe Poulin, Rouhollah Jalili, Wilfrid Neri, Frédéric Nallet, Thibaut Divoux, Annie Colin, Seyed Hamed Aboutalebi, Gordon Wallace, Cécile Zakri. Superflexibility of graphene oxide PNAS, le 19 septembre 2016.

DOI : 10.1073/pnas.1605121113

Contacts chercheurs

Philippe Poulin, directeur de recherche CNRS au Centre de recherche Paul Pascal (CNRS)
poulin@crpp-bordeaux.cnrs.fr
05 56 84 30 28

Cécile Zakri, professeur à l’université de Bordeaux et chercheuse au Centre de recherche Paul Pascal (CNRS)
zakri@crpp-bordeaux.cnrs.fr
05 56 84 56 01

Article paru sur le site de l’Institut de Chimie

Article paru dans l’Express

Contact presse CNRS

Alexiane Agullo l T 01 44 96 43 90 l