Le Centre de recherche

Notre tutelle

Conventionné avec

Rechercher




Accueil du site > Equipes scientifiques > Matière Molle : Structure et Dynamique - M2SD

Présentation

L’équipe « Matière Molle : Structure et Dynamique » (M2SD) rassemble des physiciens et des physico-chimistes dont les activités de recherche sont centrées autour d’études de principe dans le domaine de la matière molle. Nos travaux couvrent une large variété de systèmes et d’échelles allant des systèmes biologiques (acides nucléiques, protéines, virus, etc) aux milieux divisés (colloïdes, émulsions, granulaires, suspensions, etc). Ces études sont menées en volume comme aux interfaces, ou dans des géométries fortement confinées. L’activité de l’équipe, à forte vocation expérimentale, s’organise autour de l’étude de la structure et de la dynamique :

- de systèmes à l’équilibre. Nous étudions d’une part les propriétés d’assemblage supramoléculaire de différents systèmes modèles bioinspirés présentant des interactions faibles, ou des macromolécules anisotropes simples telles que l’ADN ou les bactériophages pouvant être associées à des molécules amphiphiles ou à des polymères. Nous étudions d’autre part le comportement d’inclusions colloïdales de nature et formes variables dans des fluides anisotropes tels que les cristaux liquides.

- de systèmes hors-équilibre. Nous étudions la stabilité ainsi que les comportements sous contraintes de fluides complexes tels que les systèmes de macromolécules ou de triglycérides, les suspensions granulaires très concentrées ou encore les solutions carbonatées. L’objectif est de caractériser la dynamique de ces systèmes en relation avec leurs propriétés à l’échelle de la microstructure (forme, taille, type d’interaction, etc). Dans ce contexte nous étudions aussi la dynamique de particules individuelles de taille micrométrique et les effets mécaniques de la lumière sur ces particules.

Pour chacun de ces axes nous développons des systèmes modèles en allant de la synthèse de nouvelles molécules à la caractérisation de phénomènes originaux observés dans ces systèmes complexes. Pour ce faire, nous disposons de nombreuses techniques, classiques ou innovantes : diffusion de rayonnement et piégeage optique, calorimétrie, microscopie optique, électronique et de force atomique, rhéologie et tribologie.