Le Centre de recherche

Nos tutelles

Rechercher




Accueil du site > Actualités > Voir les actualités précédentes

Aqsitania : jeune entreprise innovante issue du CNRS

Aqsitania : jeune entreprise innovante issue du CNRS

Aqsitania, jeune entreprise innovante issue du CNRS, propose une technologie de rupture et permet ainsi un saut qualitatif important dans la compréhension des signaux, notamment physiologiques. Un suivi de qualité et à distance de personnes insuffisantes respiratoires chroniques est possible.

Créée en février 2014, après plus de deux années de soutien par l’Incubateur régional d’aquitaine, le Conseil régional d’aquitaine et BPI-France, par Patrick Hanusse, anciennement directeur de recherche CNRS au Centre de recherche Paul Pascal du CNRS et Patrice Castet (ingénieur informaticien), Aqsitania possède et exploite un procédé unique de modélisation et d’analyse de signaux.

La technologie d’analyse des signaux Aqsitania, est le fruit de longues recherches théoriques menées au CNRS par Patrick Hanusse, président d’Aqsitania, et est protégée par plusieurs brevets CNRS. Elle rompt avec toutes les anciennes approches relatives aux traitements des signaux.

L’innovation repose sur un procédé d’analyse original des signaux périodiques permettant de les décrire, de les comprendre et de les exploiter d’une manière plus efficace et pertinente que par les méthodes traditionnelles. Ce procédé d’analyse révolutionnaire, Analyse morphologique anharmonique des signaux respiratoires, fait sauter divers verrous technologiques ouvrant la voie à un télé-suivi de qualité des insuffisants respiratoires chroniques, population en fort développement partout dans le monde.

La technologie permet ainsi d’accéder à une nouvelle vision de l’état respiratoire des personnes analysées, simple, fine et précise. Ces analyses de signaux physiologiques peuvent s’appliquer tout aussi bien dans un cadre de diagnostic, de télé-suivi de personnes atteintes de maladies chroniques ou de suivi des performances respiratoires (sport, rééducation, mesure de l’effet de certaines molécules sur la fonction respiratoire, etc.). Elle s’insère naturellement au sein de la « Silver économie », secteur du service aux personnes âgées actuellement en plein essor. L’intérêt et la qualité de ces analyses ont été démontrés via des études cliniques et des collaborations avec le milieu hospitalier. Grâce à cette technologie, de nombreux patients vont donc pouvoir rester à leur domicile en profitant de la qualité de suivi d’un service hospitalier.

Les 400 K€ levés vont permettre d’assurer les premières étapes de développement et notamment de poursuivre les études R&D.

Article paru sur le site du CNRS-Innovation

Contacts :

Patrick Hanusse / Aqsitania / T. +33 5 40 00 34 33 / patrick.hanusse@aqsitania.com
Julien Brohan / FIST / T. +33 1 40 51 00 90 /julien.brohan@fist.fr