Le Centre de recherche

Nos tutelles

Rechercher




Accueil du site > À la une > Voir les articles de Une précédents

Le Jukebox Microfluidique : "quand musique rime avec technologie"

Le Jukebox Microfluidique : "quand musique rime avec technologie"

Une équipe du CRPP vient de développer une puce microfluidique permettant de produire des gouttes à des fréquences contrôlables converties en sons à des frequences audibles.

La Science et la Technologie partagent avec la Musique un certain nombre de propriétés, parmi lesquelles le besoin de fiabilité et la capacité de contrôle. Un virtuose est en particulier capable de changer rapidement les fréquences des sons qu’il produit et peut contrôler de manière précise la fréquence du son qu’il produit. Les réglages de tonalité se font à l’oreille avec une précision de l’ordre de 1 Hz sur des fréquences typiques de l’ordre de 400 Hz.

La capacité à générer une musique à partir d’un système technologique est donc un test particulièrement contraignant de sa fiabilité.

Dans notre système microfluidique, c’est le champ électrique au niveau de la buse de production des gouttes dans des microcanaux qui permet d’ajuster finement la fréquence. Le changement de fréquence se fait à des cadences bien plus courtes que la seconde ce qui permet de passer rapidement d’une fréquence à l’autre. La transduction entre la fréquence des gouttes et la note se fait par l’intermédiaire d’un signal de fluorescence enregistré au travers de la carte son d’un ordinateur. Jouer un morceau de musique en microfluidique se fait donc par la transposition des fréquences d’une partition en une série de tension appliquées sur la puce.

Figure : Concept du Jukebox microfluidique (a) Puce Microfluidique (b) Details des connections fluidiques et électriques et exemple de production de gouttes à 3 valeurs de tension U (c,d,e). Signal de fluorescence correspondant à différentes fréquences (f,g,h). Image reproduite à partir du manuscript en accès libre http://www.nature.com/srep/2014/140430/srep04787/full/srep04787.html

Cette application originale de la microfluidique qu’est le ’Jukebox Microfluidique’ démontre la grande capacité de contrôle de cette technique. Outre l’aspect ludique, nous pensons que cette application permettra de renforcer les liens entre la technologie et le grand public et peut être ainsi de populariser la microfluidique.

Ce travail, développé au cours de la thèse de Say Hwa Tan a été récompensé par le Merit Award au ’Tan Kah Kee Young Inventor’s award’ de Singapour. Des détails supplémentaires peuvent être trouvés dans les deux articles de Say Hwa Tan et al. (Lab Chip 2014 : http://pubs.rsc.org/en/content/articlelanding/2014/lc/c3lc51143j# !divAbstract et Scientific Reports 2014 : http://www.nature.com/srep/2014/140430/srep04787/full/srep04787.html)